Robert Wilson

Metteur en scène
États-Unis

Portrait de Robert Wilson

En 2021, Dance Reflections by Van Cleef & Arpels apporte son soutien au metteur en scène Robert Wilson pour la création de BACH 6 SOLO en collaboration avec Lucinda Childs. Cette pièce, tout comme la reprise de I was sitting on my patio…, est présentée dans le cadre de la 50ème édition du Festival d’Automne à Paris en coréalisation avec le Théâtre de la Ville.

Né à Waco, au Texas, Robert Wilson est l’un des artistes les plus éminents du théâtre et des arts visuels. Son travail pour la scène intègre une grande variété de médiums, dont la danse, le mouvement, la lumière, la sculpture, la musique et le texte. Ses images frappantes sur le plan esthétique sont chargées d’émotions et ses productions lui ont valu les éloges du public et de la critique du monde entier.

Après une formation à l’université du Texas et au Pratt Institute à Brooklyn, Robert Wilson,fonde au milieu des années 1960 le collectif Byrd Hoffman School of Byrds à New York, et développe ses premières œuvres personnelles dont Deafman Glance (1970) et A Letter for Queen Victoria (1974-1975). Avec Philip Glass, il écrit l’opéra Einstein on the Beach (1976).

Robert Wilson a collaboré avec de nombreux écrivains et musiciens, notamment Heiner Müller, Tom Waits, Susan Sontag, Laurie Anderson, William Burroughts, Lou Reed, Jessye Norman et Anna Calvi. Il a également marqué de son empreinte des chefs-d’œuvre comme La dernière bande de Beckett, L’Opéra de quat’sous de Brecht, Pelléas et Mélissandre de Debussy, Faust de Goethe, L’Odyssée d’Homère, Les Fables de La Fontaine, Madame Butterfly de Puccini, La Traviata de Verdi et l’Œdipe de Sophocle. Les dessins et les peintures de Robert Wilson ont été présentés dans des centaines d’expositions collectives ou personnelles dans le monde entier, et figurent dans des collections privées et publiques.

Robert Wilson est le fondateur et directeur artistique du Watermill Center, un laboratoire pour les arts situé à Water Mill dans l’État de New York.

 

Photo : Robert Wilson © Yiorgos Kaplanidis