Juana ficción

La Ribot & Asier Puga

Spectacle
Photo - Juana ficción
© Alberto Rodrigalvarez
artistes
La Ribot & Asier Puga
Durée
75 min

En 2024, Dance Reflections by Van Cleef & Arpels soutient la présentation de Juana ficción de La Ribot & Asier Puga.

Trente ans après la création d’El triste que nunca os vido, La Ribot revient sur la figure de la reine Jeanne Ire de Castille, en collaboration avec le chef d'orchestre espagnol Asier Puga. Après avoir sombré dans la mélancolie à la mort de son mari, Juana I de Castilla fut dépossédée de sa couronne et emprisonnée à Tordesillas. Régi par la lumière naturelle et la musique vivante, Juana ficción rend un corps à celle qui fut effacée de l’histoire politique. Dans un voyage sonore qui traverse les époques, le spectacle fait dialoguer la danse de La Ribot et les compositions d’Iñaki Estrada dans une ronde mêlant danseur-euses et public autour de l’orchestre, à leur tour encerclé·es pas un chœur vibrant. Un labyrinthe concentrique où esprit de la Renaissance, accents jazz et techno couturés d’électro font revivre la passion de cette reine déchue et humiliée, éternelle amoureuse des arts. 

à propos de l’artiste

Portrait-La Ribot & Asier Puga

La Ribot & Asier Puga

La Ribot 

Née à Madrid, La Ribot vit à Genève et travaille à l’international. Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière de la Biennale de la danse de Venise 2020. Grand Prix suisse de danse par l’Office fédéral de la culture en 2019. Premio en Artes Plásticas de Comunidad de Madrid, España 2018. Medalla de Oro al Merito en las Bellas Arte, España 2015. Premio Nacional de Danza, Ministerio de Cultura, España 2000. « La Ribot est chorégraphe, danseuse et artiste. Son œuvre, apparue au sortir de la transition démocratique dans l’Espagne des années 1980, a profondément modifié le champ de la danse contemporaine. Elle défie les cadres et les formats de la scène comme du musée, empruntant librement aux vocabulaires du théâtre, des arts visuels, de la performance, du cinéma et de la vidéo pour opérer un déplacement conceptuel de la chorégraphie. Soli, explorations collaboratives, recherches avec des amateurs, installations et images en mouvements présentent dès lors les facettes d’une pratique protéiforme, qui ne cesse de mettre en jeu le droit du corps. » Marcella Lista, écrivaine et commissaire Nouveaux médias – Centre Pompidou, Paris 2020. Son travail chorégraphique a été présenté, entre autres, à la Tate Modern (Londres), au Théâtre de la Ville de Paris, au Centre Pompidou (Paris), au Musée Reina Sofia (Madrid), au Festival d’Automne à Paris, à la Triennale d’Aïchi (Nagoya, Japon), à la galerie Soledad Lorenzo (Madrid), au Museu Serralves (Porto), à Art Unlimited – Art Basel, au S.M.A.K. (Gand), au MUAC (Museo Universitario de Arte Contemporáneo, Mexico DF). Son travail visuel fait partie des collections privées et publiques du Musée Reina Sofia (Madrid), du Centre Pompidou (Paris), du CNAP –Centre national des arts plastiques (Paris), du MUSAC (Museo de Arte Contemporáneo de Castilla y León), de l’Artium (Centro - Museo vasco de arte contemporáneo), du FRAC Lorraine (Fonds Régional d’Art Contemporain)…   

 

Asier Puga – direction musicale  

Asier Puga, chef d’orchestre et directeur artistique de OCAZEnigma - Orchestre de chambre de l’Auditorium de Saragosse, a été formé en tant que chef d’orchestre au Royal College of Music de Londres, et a obtenu la la plus haute distinction. Il poursuit sa formation en Espagne à l’École Supérieure de Musique du Pays basque (Musikene). Il étudie également la composition et, en 2016, Asier est sélectionné pour rejoindre la prestigieuse London Sinfonietta Academy. Asier a dirigé l’Orchestre symphonique du Pays basque, l’Orchestre symphonique de Bilbao, Explore Ensemble, Grupo Enigma, l’Orchestre de chambre de Covent Garden, l’Orchestre symphonique de Burgos, l’Orchestre philharmonique du RCM, l’Orchestre symphonique du RCM, Liceu XXI (Conservatori Liceu), l’Orchestre classique de Lanzarote, l’Orchestre symphonique à vent de Vitoria et Bilbao, l’Orchestre symphonique de Bizkaia et le Nouvel ensemble du RCM. Asier s’est produit dans plusieurs festivals et institutions de renom, tels que Kings Place, Kursaal Auditorium, Palau de la Música de Valencia, Teatros del Canal (Madrid), San Sebastián Musical Fortnight, Juan March Foundation, Britten Theatre, Euskalduna Palace, Amaryllis Fleming Concert Hall, Alexandra Palace, Guggenheim Museum, entre autres. En 2014, Asier a fait ses débuts en tant que chef d’orchestre d’opéra avec Armida de F. J. Haydn, et en 2015, il a dirigé la première de Singularity, le troisième opéra du compositeur anglais Michael Oliva. Son intérêt croissant pour la voix l’a amené à collaborer avec de nombreux chanteurs, tels que Helena Orcoyen, Maria Ostroukhova, Maciej Nerkowski, entre autres. Passionné de musique contemporaine, Asier a dirigé la première de 50 œuvres tant en Espagne qu’en Angleterre, et il a travaillé avec des compositeurs de renom tels que Núria Giménez-Comas, Iñaki Estrada, Nuria Núñez, José Luis Campana, Mikel Urquiza, Lisa Illean, Benjamin Oliver ou Cheryl Frances-Hoad, entre autres. Il écrit également des articles sur la musique et l’art contemporain pour différents magazines.