Structure Souffle

Myriam Gourfink

Spectacle
14 - 16 sept. 2021
Mains des danseuses dans Arche de Myriam Gourfink
14 - 16 sept. 2021
Chapelle du Château de Vincennes, Vincennes
Partenaire — Festival d'Automne à Paris 2021
Chorégraphe
Myriam Gourfink
Durée
1h10

En 2021, Dance Reflections by Van Cleef & Arpels apporte son soutien au Festival d’Automne à Paris pour la présentation de Structure Souffle de Myriam Gourfink.

Myriam Gourfink conçoit des pièces chorégraphiques radicales, c’est-à-dire qui concernent la racine même du mouvement. Avec le souffle comme structure première du corps mouvant, sa chorégraphie, inspirée des danses de couple et mise en musique par Kasper T. Toeplitz, met en jeu l’expansion de la perception, l’exploration du contact et le vide qui se forme et se déforme entre les corps.

Dans la Sainte-Chapelle du Château de Vincennes, au centre du cercle que constituent les spectateurs, huit danseuses sont reliées entre elles par d’intrigantes accroches. Une tête qui rentre dans un ventre, des ongles sur une paume : le vocabulaire des danses de couple passé au tamis de la notation Laban et de l’écriture de Myriam Gourfink fait naître des figures inattendues. Prolongement de leurs souffles, les corps en contrepoids constant forment une structure élastique dont les deux lobes se contractent, se dilatent, se fractionnent. En résonance avec le continuum chorégraphique et la partition ouverte, Kasper T. Toeplitz – compositeur attitré de la compagnie – sculpte en temps réel l’instabilité de fréquences électroniques. Après Glissements – présenté au Festival d’Automne en 2019 pour Les Nymphéas du Musée de l’Orangerie –, la chorégraphe crée in situ cette pièce qui rend visible l’invisible : ce souffle qui nous relie.

Mélanie Jouen pour le Festival d’Automne à Paris

 

Photo : © Laurent Paillier

à propos de l'artiste

Portrait de Myriam Gourfink

Myriam Gourfink

Danseuse et chorégraphe, Myriam Gourfink est engagée dans une recherche sur l’écriture du mouvement depuis 1996. Fondée sur les techniques respiratoires du yoga, sa danse repose sur une organisation rigoureuse des appuis et une conscience aigüe de l’espace. À la fois abstraite et sensible, son œuvre se caractérise par sa lenteur et l’implication des interprètes amenés à faire des choix à l’intérieur des partitions. Invitée par de nombreuses scènes internationales, Myriam Gourfink a dirigé le programme de recherche et composition chorégraphiques de la Fondation Royaumont de 2008 à 2013. Elle a également écrit avec Julie Perrin et Yvane Chapuis l’ouvrage Composer en danse, un vocabulaire des opérations et des pratiques, paru en janvier 2020. Depuis 1999, elle travaille en collaboration avec le compositeur Kasper T. Toeplitz.

 

Photo : Myriam Gourfink © Nicolas Chaussy