We should have never walked on the moon

(LA)HORDE
Ballet National de Marseille

Spectacle
public assis par terre devant une limousine noire
28 - 29 juill. 2022 Partenaire — Ballet national de Marseille
27 oct. - 4 nov. 2022
Chaillot - Théâtre national de la Danse, Paris
Partenaire — Ballet national de Marseille
Partenaire — Chaillot - Théâtre national de la Danse
Collectif
(LA)HORDE
Production
CCN - Ballet national de Marseille

En 2022, Dance Reflections by Van Cleef & Arpels apporte son soutien à (LA)HORDE et au Ballet national de Marseille pour la création de We should have never walked on the Moon.

(LA)HORDE avec le Ballet national de Marseille investit le Palais des Festival de Cannes avec We Should Have Never Walked on the Moon, une exposition performative inédite. Avec cette nouvelle création, (LA)HORDE explore les avenirs pluriels de la danse dans son rapport avec le cinéma, interrogeant à partir des physicalités à l’œuvre dans les films d’action et les comédies musicales, la place du corps et du mouvement dans les récits contemporains. L’espace d’exposition devient le siège d’une expérience nouvelle, où autant de corps survoltés s’activent, chantent, dansent. En référence à une célèbre phrase de Gene Kelly, We Should Have Never Walked on the Moon défriche la portée politique et esthétique du progrès technique dans son rapport complexe au réel.

Chorégraphie, installations et performances composeront le récit immersif de cette exposition, plaçant chacun à la frontière entre réel et imaginaire, invitant à faire face aux multiples réalités.

Photo : © François Deladerriere

- We should have never walked on the moon

à propos du collectif

Danseurs regardant à travers un miroir pendant que d’autres dansent en arrière-plan

(LA)HORDE

Fondé en 2013, (LA)HORDE est un collectif qui réunit les trois artistes Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel. Ensemble, ils questionnent les codes de différentes disciplines artistiques, notamment dans les champs du spectacle vivant et de l’art contemporain. À la tête du CCN - Ballet national de Marseille depuis septembre 2019, (LA)HORDE crée des pièces chorégraphiques, des films, des installations vidéo et des performances autour du corps en mouvement. À l’aide de mediums multiples, ils développent des scénarios et des actions qui prennent racine dans des problématiques contemporaines et se déclinent sur plusieurs espaces de narration. (LA)HORDE collabore avec des communautés d’individus en marge de la culture majoritaire pour un bout de chemin solidaire et artistique : septuagénaires, non- voyants, fumeurs, adolescents ... Opposés à toute forme de hiérarchie et d’appropriation culturelle, ils pratiquent l’interrelation et la coopération. Inquiets et prospecteurs, ils sont en alerte. Le corps est au centre de leur création. Ils signent des œuvres issues de leurs rencontres avec différentes communautés online, afin de définir ce qu’est devenue la danse après l’avènement d’internet, sujet cher à (LA)HORDE, qui a amené les membres du collectif à définir le phénomène sous le terme/concept : des danses post internet.

Texte : © Claire Diez
Photo : © Boris Camaca - DA Alice Gavin