The Collection

Alessandro Sciarroni

Spectacle Réserver
Danseurs sur scène sautent tous en même temps avec les bras levés
19 - 20 mars 2022
Royal Opera House,
Événement — London Festival
28 - 30 sept. 2022
Le CENTQUATRE-PARIS, Paris
Partenaire — Festival d'Automne à Paris 2022
Chorégraphe
Alessandro Sciarroni
Durée
80 min environ

En 2022, Dance Reflections by Van Cleef & Arpels apporte de nouveau son soutien au Festival d’Automne à Paris pour la présentation de The Collection de Alessandro Sciarroni par le Ballet de l’Opéra de Lyon.

À partir du Schuhplattler, danse traditionnelle du Tyrol enchaînant claquements de mains sur les jambes et les chaussures, Alessandro Sciarroni crée une série de combinaisons qui met à l’épreuve l'endurance des danseurs. Tout comme dans le film On achève bien les chevaux, l'oeuvre s'achève lorsqu'il ne reste plus qu'un seul danseur sur scène - ou que tous les spectateurs ont quitté la salle !

Issu des arts visuels et performatifs, Alessandro Sciarroni est fasciné par les limites de la performance physique et l'épuisement des formes, comme il l’avait déjà montré en 2016 dans TURNING_Motion Sickness, une véritable expérience mystique créée pour le Ballet de l’Opéra de Lyon. Le chorégraphe Italien retrouve aujourd'hui la compagnie pour revisiter l'une de ses oeuvres emblématiques, troisième opus d'un triptyque commencé avec Untitled puis Aurora.  À partir de motifs inspirés par le Schuhplattler tyrolien, Alessandro Sciarroni réinterprète des idées traditionnelles et les transpose dans l’imaginaire collectif associé au clubbing, afin de mieux les connecter à notre époque.

Sur scène, un mécanisme incessant, à travers les petites variations d'un motif préétabli, se fait métaphore du monde et de l'époque dans laquelle nous vivons. Une performance post-moderne, à la fois physique et intellectuelle, totalement hypnotisante, qui pousse forme et propos jusqu’à l’épuisement.

Photo: © Marc Domage

à propos des artistes

Alessandro Sciarroni en mouvement

Alessandro Sciarroni

En 2022, Dance Reflections by Van Cleef & Arpels apporte son soutien au chorégraphe Alessandro Sciarroni pour sa création DREAM.

Biographie
studio de danse avec grands fenêtres

Ballet de l’Opéra de Lyon

Un nouveau chapitre s’ouvre pour le Ballet de l’Opéra de Lyon, sous l’impulsion de sa directrice Julie Guibert. À la croisée de son riche héritage (plus de 100 pièce à son répertoire) et d’une attention renouvelée aux qualités de ses interprètes, le Ballet poursuit son travail de repérage des nouveaux territoires de la création contemporaine tout en maintenant l’exigence des grandes écritures chorégraphiques. C’est le cas des chorégraphes William Forsythe, auquel est consacré une carte blanche, Anne Teresa De Keersmaeker, Mats Ek, ou Pina Bausch, dont l’œuvre Sur la montagne, on entendit un cri sera travaillée pendant la saison 2021-2022 avant d’entrer au répertoire de la compagnie. Entre désir d’émerveillement et déchiffrage du monde, action locale et rayonnement international, relecture du répertoire et défrichage de nouvelles esthétiques, le Ballet perpétue sa tradition de compagnie de formation classique tournée vers la danse contemporaine. Après avoir initié la série de solo Danser encore – commande passée à 30 chorégraphes pour 30 interprètes de la compagnie – le Ballet souhaite imaginer de nouvelles manières de célébrer la danse, en mettant en lumière la manière dont le danseur porte l’écriture. Tout en faisant une place particulière à la fabrique du sens, au langage, aux voix, aux collaborations transdisciplinaires – notamment avec la musique et les arts plastiques – le Ballet cherche à élargir le spectre du présent, en apportant un contrepoint sensible à la fabrique de l’art chorégraphique.

Photo : © Patrick Tourneboeuf