Lavagem

Alice Ripoll

Spectacle
Danseurs sur une bâche bleue
15 - 19 sept. 2021
La Villette, Paris
Partenaire — Festival d'Automne à Paris 2021
15 - 16 oct. 2021
Théâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France
Partenaire — Festival d'Automne à Paris 2021
22 nov. 2022
L'Onde Théâtre Centre d'Art,
Partenaire — Festival d'Automne à Paris 2022
28 - 29 nov. 2022
Théâtre de Châtillon,
Partenaire — Festival d'Automne à Paris 2022
Chorégraphe
Alice Ripoll
Durée
60 min

En 2022, Dance Reflections by Van Cleef & Arpels apporte son soutien au Festival d’Automne à Paris pour la présentation de Lavagem d’Alice Ripoll.

Six performeurs dansent avec de l’eau, des seaux, des bulles de savon. Que lave-t-on et qui s’en charge ? Alice Ripoll fait de ces choses ordinaires le matériau d’une chorégraphie qui interroge le sens même de l’acte de nettoyer et en révèle la portée poétique et politique.

« Différents types de sols sont envisageables, tant qu’ils peuvent être mouillés. Il doit être possible de ramper et de rouler. » Lavagem fait du plateau un espace de jeu avec les gestes familiers du nettoyage – des mains, des corps, des surfaces. En dansant, les six performeurs explorent toute la polysémie de ces actions. Au Brésil, le « lavagem » renvoie aussi bien au travail d’entretien, souvent invisible, de ceux qui s’occupent des espaces domestiques, qu’au blanchiment d’argent. Il évoque autant le lavage de cerveau que des rituels de purification, comme ceux pratiqués avant le carnaval. Transformés en sujet chorégraphique, ces gestes racontent une histoire de la société brésilienne. Par sa recherche sur les mouvements, les matières, les images, Lavagem offre tout à la fois une réflexion politique et une expérience poétique.

Photo : Lavagem – Alice Ripoll © Renato Mangolin

à propos de l'artiste

Portrait d'Alice Ripoll

Alice Ripoll

Née à Rio de Janeiro, Alice Ripoll a commencé par faire des études de psychologie avant d’étudier la danse, domaine qui attisait sa curiosité à l’égard des possibilités du corps et des recherches sur le mouvement. Elle débute sa carrière de chorégraphe après avoir été diplômée de l’école d’Angel Vianna –important centre chorégraphique et de réhabilitation motrice. Son travail allie danse contemporaine et danse urbaine brésilienne à travers une recherche qui offre un espace aux danseurs pour représenter leurs expériences et souvenirs intérieurs. Alice Ripoll assume la direction de deux collectifs : REC et SUAVE. Ses œuvres ont été au programme de nombreux festivals brésiliens, tels que le Festival Panorama à Rio de Janeiro, ainsi qu’à l’étranger au Kampnagel – Internationales Sommerfestival à Hambourg, aux Rencontres Chorégraphiques de Seine-Saint-Denis ou encore au Kunstenfestivaldesarts à Bruxelles.

 

Photo : Alice Ripoll © Renato Mangolin